Réseaux sociaux

 

 

 

LE CAIRE (2016 FIBA Africa U18 Women's Championship) - L'Egypte n'a pas pu empêcher le Mali de conserver son titre à l'issue de la finale 2016 du Championnat d'Afrique des U18 Féminin disputée dimanche au Caire.

Le pays hôte s'est incliné par 84–61 dans une salle archicomble tout comme il y a deux ans, lorsque le Mali s'était également imposé à ce stade de la compétition.

Le Mali qui termine le tournoi sur six victoires en autant de matchs a dominé l'Egypte du début à la fin.

Bien que les Maliennes menaient par 35-23 à la pause, il faut noter qu'elles ont gardé le meilleur pour la fin, s'imposant avec une différence de 23 points.

Le duo malien composé de Salimatou Kourouma et Adama Coulibaly ont cumulé 49 points et 26 rebonds tandis que Meral Abdelgawad et Radwa Sherif - les seules Egyptiennes à franchir la barre des 10points - ont inscrit respectivement 19 et 15 points.

figure également parmi le cinq majeur en compagnie de  Nesma KhalifaSilvia Veloso (Mozambique), et Aminata Diakite, Coulibaly.

L'Egypte et le Mali représenteront l'Afrique au prochain championnat du Monde des U19 Féminin FIBA 2017 en Italie.

En match de classement pour la troisième place, le Mozambique a dominé l'Angola par 56-43.

Les Mozambicaines n'ont réalisé que 25 pour cent sur les tirs de champ [contre 30 pour cent pour l'Angola] et montré quelques lacunes offensives.

Mais elles ont fait la différence dans la raquette réalisant 56 prises contre 40 pour l'Angola, terminant troisième pour la quatrième fois consécutive.

Les Angolaises se sont compliqué la tâche en ne réussisant que 36 pour cent sur les tirs [5 sur 14.Elles ont également perdu 23 ballons.

La Mozambicaine Iolanda Francisco a marqué 14 points et pris 11 rebonds, tandis que Silvia Veloso a terminé meilleure marqueuse avec 20 points.

Regina Pequeno, a inscrit 11 points pour le compte de l'Angola.

Plus tôt dans la journée, Madagascar a battu la Tunisie par 59-45 et termine cinquième, tandis que l'Algérie s'est classée septième grâce à sa victoire 59-43 face à l'Ouganda.

Classement final du Championnat d'Afrique des U18 féminin 2016

1. Mali
2. Egypte
3. Mozambique
4. Angola
5. Madagascar
6. Tunisie
7. Algérie 
8. Ouganda

Avec Fiba.com

 

 

L'Egyptienne Abdelgawad a été élue meilleure joueuse de la compétition.

 

LE CAIRE (2016 FIBA Africa U18 Women's Championship) - Le Mali a surclassé l'Ouganda par 143-19 dans le premier match de l'édition 2016 du championnat d'Afrique des U18 Féminin disputé lundi, tandis que dans le groupe A l'Angola s'est défait de l'Algérie par 49-21.

Avec ses 21 points,Aminata Diakite a terminé meilleure marqueuse du match, permettant aux championnes en titre de réaliser une série de 2- 0 dans le Groupe B.

Trois autres joueuses clé du Mali,notamment Rokia DoumbiaAdama Coulibaly et Salimatou Kourouma ont cumulé 57 points.

Avec la victoire,le Mali se place en bonne position pour terminer premier du groupe B.

Excellente dans la raquette, Rita Driciru a permis à l'Ouganda d'engranger 12 points dans ce secteur de jeu, et inscrit 8points à son compteur,mais cela n'a pas suffi à éviter une deuxième défaite d'affilée en autant de matchs.

Dans le dernier match de la journée, l'Angola a dominé l' Algérie grâce à une excellente Avelina Peso, meilleure marqueuse du match avec 18points.

Mardi, l'Angola,qui a enregistré sa deuxième victoire consécutive affrontera l'Egypte le pays hôte pour la suprématie du groupe A.

Les résultats de la deuxième journée du Championnat d'Afrique des U18 Féminin
Ouganda v Mali: 19-143
Angola v Algérie:49-21

Source: FIBA

 

BAMAKO (2016 FIBA Africa U18 Women’s Championship) – Amadou Bamba, l’entraineur principal du Mali a annoncé vendredi, la liste des 12 joueuses qui représenteront le tenant du titre à l'édition 2016 du Championnat d’Afrique des U18 Féminin.

Cinq des joueuses des qui ont pris part au Championnat du monde des U17 Féminin FIBA 2016 figurent sur la liste finale pour la compétition qui aura lieu du  26 Août au 4 Septembre au Caire, la capitale égyptienne.

L'entraîneur Bamba, qui a ses yeux rivés sur une seconde couronne continentale consécutive, a fait appel à Awa SidibeDjeneba SangareRokia DoumbiaNafatoumata Haidara et Salimatou Kourouma.

Les 12 Maliennes pour le Championnat d'Afrique des U18 Féminin
Adama Coulibaly Aminata Diakite Assetou Diakite Kamba Diakite
Ouassa Dembele Rokia Doumbia Nafatoumata Haidara Salimatou Kourouma
Djeneba Sangare Awa Sidibe Foune Sissoko Saran Traore

Le mois dernier, le Mali avait battu le Portugal pour se classer à la 11ème place du tournoi de Saragosse grâce à Salimatou Kourouma, auteure d’une excellente prestation.

L’ailière de 1.75m, qui a porté l’équipe ouest-africaine avec une moyenne de  15.6points et 10.6rebounds par match, sera certainement la principale arme offensive du Mali au Caire.

La semaine prochaine, les Maliennes ouvriront leur campagne non seulement avec l’objectif de conserver leur couronne continentale, mais aussi elles se battront pour l'une des deux places offertes aux pays africains pour le Championnat du monde U19 Féminin FIBA 2017 prévu dans la ville italienne de Turin.

Le vainqueur et le finaliste représenteront l'Afrique à cette compétition mondiale qui se disputera l'été prochain.

Liste des équipes nationales qualifiées pour l’édition 2016 du Championnat d’Afrique des U18 FémininAlgérieAngola,Côte d’IvoireEgypte,Madagascar,Mali,Mozambique Tunisie,Ouganda et Zimbabwe.

Source: FIBA

P.S: le Titre est de la rédaction!

 

Le Mali faisait partie des nations qui ont récemment participé à la plus grande et prestigieuse compétition sportive au monde: les jeux Olympiques. Si certaines autres nations ont brillé de mille feux en occupant les premiers rangs des podiums, notre pays n'ayant obtenu de médailles, trouvera sa consolation en la personne de Hamane Niang, un digne fils du pays qui aura remis des distinctions aux occupants du podium de Basketball Hommes. 

   En effet, Hamane Niang, l'enfant de Kayes et du Mali tout entier a été le seul Malien qui a brillé sous les projecteurs des grandes chaines de télévisions à travers le monde lors de la remise des distinctions aux vainqueurs du tournoi de Basketball Masculin en tant que 1er Vice-Président de Fiba et Président de la zone Afrique de l'organisation. Cette apparition à cet évènement n'a pas passé inaperçu, car l'instant était suivi par des millards de téléspectateurs à travers le monde et de surcroît les amoureux du Basketball.

Qui est Hamane Niang?

Ce passionné de musique, de lecture et de sport a aussi fait ses preuves dans le management du sport et il est considéré, à juste titre, comme l’un des meilleurs dirigeants sportifs du Mali de tous les temps. Ainsi, M. NIANG a été Trésorier adjoint (1991-1995), 1er Vice-président (1995-1999) et président de la Fédération Malienne de Basket-ball (FMBB) de 1999 à 2007. 

Avec des initiatives de développement à la base comme les «Conférences Zonales Tournantes» et la multiplication des terrains de proximité éclairés un peu partout dans le pays, il a permis au basket de se développer au Mali sur des bases pérennes. 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hamane a ainsi écrit l’une des plus belles pages, sinon la plus belle, du basket malien avec notamment le sacre continental de l’Equipe nationale féminine senior, les Aigles-Dames, à l’Afrobasket de septembre 2007 à Dakar, au Sénégal. Sous sa présidence, par exemple, le Mali a remporté tous les titres continentaux chez les Dames, des clubs aux sélections nationales de différentes catégories (Cadettes, Juniors, Espoirs et Seniors).
Au niveau continental et mondial, Hamane NIANG a été Président du Conseil des Finances de FIBA-Afrique (2002-2014), Membre du Conseil des Finances de FIBA de 2010 à 2014 et Membre du «Work Shop» de la gouvernance de FIBA depuis 2013.

C'était donc pour nous, une fierté de voir M. Niang remettre des distinctions aux vainqueurs de ce Tournoi, car au-delà du costume de FIBA (Taillé sur mesure), il portait également et à juste titre le Boubou Malien dans toute sa splendeur.

 

 

En présence du Premier Ministre M. Modibo KEITA, avec  à ses côtés quelques membres du gouvernement dont le Ministre de tutelle, M. Ousseini Amion GUINDO, des membres du Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM), le président du Comité Exécutif de la Fédération Malienne de Basketball (FMB) M. Jean Claude SIDIBE, les finales de la coupe du Mali de Basketball, édition 2016 se sont jouées le samedi dernier au Palais des Sports de Bamako à l’ACI 2000. Au programme, chez les messieurs, l’AS Police, championne du Mali et vainqueur  de la précédente édition, était opposée au stade Malien de Bamako. Concernant les Dames, le Stade Malien de Bamako faisait face à Attar Club de Kidal. Le seul constat dans ces finales était la présence des blancs de Bamako dans l’affiche des deux finales, qui malgré leur non qualification dans les play-offs de cette saison sont parvenus à atteindre les finales pour sauver une saison à oublier.

Finale Dame

Stade Malien-Attar Club    

Chez les Dames, c’était la 37ème  édition. Sur le papier, les kidaloises partaient favorites. Dirigée par l’expérimenté coach, Mohamed Salia MAIGA, l’Attar Club de Kidal n’a pas su relever le défi face à une équipe du stade décidée à sauver la saison avec un trophée national. Du début à la fin, les deux équipes se sont battues pour décrocher l’édition 2016. Au finish, les Stadistes ont créé la sensation en venant à bout de l’équipe de Kidal (69-64). A la fin du match, on sentait la joie dans le visage du nouveau coach du Stade Malien de Bamako, Amadou BAMBA, l’entraineur de Djoliba Dame la saison passée. Les blancs de Bamako succèdent ainsi à leur ennemi juré, le Djoliba AC. La saison prochaine s’annonce donc palpitante avec à l’ouverture, Stade-Djoliba comptant pour la super coupe.

Finale Messieurs

Stade Malien-AS Police 

 

Pendant que les Dames étaient à leur 37éme édition, les messieurs jouaient la 46ème édition. Tout comme chez les Dames, les messieurs du Stade ont créé la surprise en battant le champion du Mali 2016, l’AS Police, par un panier de Différence (66-64). L’équipe des Policiers, entrainée par SOGORE avait l’opportunité de faire une saison parfaite, en remportant et le championnat national, mais aussi la coupe du Mali face à une équipe du Stade qui ne voulait pas faire une saison blanche. Les joueurs de l’ancienne gloire du Basket Malien, Kaba KANTE se sont imposés et s’adjugent ce trophée tellement important pour un Stade Malien en manque de repère et succèdent au palmarès à leur adversaire du jour, l’AS Police.                                                                                                                                          

 

Les Réactions :

Kaba KANTE, entraineur messieurs, Stade Malien de Bamako :

 

"Le match a été très difficile. Ils nous ont causé beaucoup de problèmes. Vous-mêmes vous l'avez vu, ils nous devançaient au score, mais on n'a pas baissé les bras, au basket c'est les trois points qui permettent d'aller vite. On a marqué trois  points successivement qui nous ont beaucoup apporté, et qui ont aussi démoralisé l'AS Police... Vraiment je félicite mes joueurs. Ils ont tout au long du match respecté mes consignes. La coupe du Mali est gagnée, le Stade n'avait pas d'autre solution que de remporter ça pour sauver sa saison. Pour finir je félicite tout le public sportif malien".

 Mohamed PARE, entraineur AS Police (Messieurs) : Déçu de perdre la coupe du Mali.

La chance nous a manqué, nous n’avons que des remords. On a eu de belles opportunités de gagner ce match, mais le stade était seulement dans un grand soir. Il m'est difficile de commenter ce match, c'est déjà une chose finie, nous allons travailler pour les futures compétitions. Je félicite aussi le stade, ils ont mérité.

 Mohamed Salia MAIGA, entraineur Dame Attar Club de Kidal :

"Nous sommes une équipe régionale, et une équipe de région en finale de coupe du Mali. Cela n'est pas facile. Donc on a travaillé. Je ne peux que féliciter les filles pour qui connait le basket malien. Le stade est un poids lourd. Nous demandons à la presse de nous accompagner, c'est notre image. Quand on dit l'Attar club de Kidal, les gens pensent à la rébellion, c'est le sport, loin d'être cela. Vraiment nous sommes déçus, mais toujours fiers de notre prestation".

Amadou BAMBA, entraineur Dame Stade Malien de Bamako :

"C’est un sentiment de joie, de fierté pour nous de remporter cette coupe. L'occasion me revient de saluer mes joueuses pour le grand match qu'elles ont fait cet après-midi. Chapeau à l'adversaire qui est de grande taille. Cette coupe je la dédie à notre présidente".                                                                                                                     

Mohamed DIAKITE