Réseaux sociaux

 

 

BAMAKO (2016 FIBA Africa U18 Women’s Championship) – Amadou Bamba, l’entraineur principal du Mali a annoncé vendredi, la liste des 12 joueuses qui représenteront le tenant du titre à l'édition 2016 du Championnat d’Afrique des U18 Féminin.

Cinq des joueuses des qui ont pris part au Championnat du monde des U17 Féminin FIBA 2016 figurent sur la liste finale pour la compétition qui aura lieu du  26 Août au 4 Septembre au Caire, la capitale égyptienne.

L'entraîneur Bamba, qui a ses yeux rivés sur une seconde couronne continentale consécutive, a fait appel à Awa SidibeDjeneba SangareRokia DoumbiaNafatoumata Haidara et Salimatou Kourouma.

Les 12 Maliennes pour le Championnat d'Afrique des U18 Féminin
Adama Coulibaly Aminata Diakite Assetou Diakite Kamba Diakite
Ouassa Dembele Rokia Doumbia Nafatoumata Haidara Salimatou Kourouma
Djeneba Sangare Awa Sidibe Foune Sissoko Saran Traore

Le mois dernier, le Mali avait battu le Portugal pour se classer à la 11ème place du tournoi de Saragosse grâce à Salimatou Kourouma, auteure d’une excellente prestation.

L’ailière de 1.75m, qui a porté l’équipe ouest-africaine avec une moyenne de  15.6points et 10.6rebounds par match, sera certainement la principale arme offensive du Mali au Caire.

La semaine prochaine, les Maliennes ouvriront leur campagne non seulement avec l’objectif de conserver leur couronne continentale, mais aussi elles se battront pour l'une des deux places offertes aux pays africains pour le Championnat du monde U19 Féminin FIBA 2017 prévu dans la ville italienne de Turin.

Le vainqueur et le finaliste représenteront l'Afrique à cette compétition mondiale qui se disputera l'été prochain.

Liste des équipes nationales qualifiées pour l’édition 2016 du Championnat d’Afrique des U18 FémininAlgérieAngola,Côte d’IvoireEgypte,Madagascar,Mali,Mozambique Tunisie,Ouganda et Zimbabwe.

Source: FIBA

P.S: le Titre est de la rédaction!

 

En présence du Premier Ministre M. Modibo KEITA, avec  à ses côtés quelques membres du gouvernement dont le Ministre de tutelle, M. Ousseini Amion GUINDO, des membres du Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM), le président du Comité Exécutif de la Fédération Malienne de Basketball (FMB) M. Jean Claude SIDIBE, les finales de la coupe du Mali de Basketball, édition 2016 se sont jouées le samedi dernier au Palais des Sports de Bamako à l’ACI 2000. Au programme, chez les messieurs, l’AS Police, championne du Mali et vainqueur  de la précédente édition, était opposée au stade Malien de Bamako. Concernant les Dames, le Stade Malien de Bamako faisait face à Attar Club de Kidal. Le seul constat dans ces finales était la présence des blancs de Bamako dans l’affiche des deux finales, qui malgré leur non qualification dans les play-offs de cette saison sont parvenus à atteindre les finales pour sauver une saison à oublier.

Finale Dame

Stade Malien-Attar Club    

Chez les Dames, c’était la 37ème  édition. Sur le papier, les kidaloises partaient favorites. Dirigée par l’expérimenté coach, Mohamed Salia MAIGA, l’Attar Club de Kidal n’a pas su relever le défi face à une équipe du stade décidée à sauver la saison avec un trophée national. Du début à la fin, les deux équipes se sont battues pour décrocher l’édition 2016. Au finish, les Stadistes ont créé la sensation en venant à bout de l’équipe de Kidal (69-64). A la fin du match, on sentait la joie dans le visage du nouveau coach du Stade Malien de Bamako, Amadou BAMBA, l’entraineur de Djoliba Dame la saison passée. Les blancs de Bamako succèdent ainsi à leur ennemi juré, le Djoliba AC. La saison prochaine s’annonce donc palpitante avec à l’ouverture, Stade-Djoliba comptant pour la super coupe.

Finale Messieurs

Stade Malien-AS Police 

 

Pendant que les Dames étaient à leur 37éme édition, les messieurs jouaient la 46ème édition. Tout comme chez les Dames, les messieurs du Stade ont créé la surprise en battant le champion du Mali 2016, l’AS Police, par un panier de Différence (66-64). L’équipe des Policiers, entrainée par SOGORE avait l’opportunité de faire une saison parfaite, en remportant et le championnat national, mais aussi la coupe du Mali face à une équipe du Stade qui ne voulait pas faire une saison blanche. Les joueurs de l’ancienne gloire du Basket Malien, Kaba KANTE se sont imposés et s’adjugent ce trophée tellement important pour un Stade Malien en manque de repère et succèdent au palmarès à leur adversaire du jour, l’AS Police.                                                                                                                                          

 

Les Réactions :

Kaba KANTE, entraineur messieurs, Stade Malien de Bamako :

 

"Le match a été très difficile. Ils nous ont causé beaucoup de problèmes. Vous-mêmes vous l'avez vu, ils nous devançaient au score, mais on n'a pas baissé les bras, au basket c'est les trois points qui permettent d'aller vite. On a marqué trois  points successivement qui nous ont beaucoup apporté, et qui ont aussi démoralisé l'AS Police... Vraiment je félicite mes joueurs. Ils ont tout au long du match respecté mes consignes. La coupe du Mali est gagnée, le Stade n'avait pas d'autre solution que de remporter ça pour sauver sa saison. Pour finir je félicite tout le public sportif malien".

 Mohamed PARE, entraineur AS Police (Messieurs) : Déçu de perdre la coupe du Mali.

La chance nous a manqué, nous n’avons que des remords. On a eu de belles opportunités de gagner ce match, mais le stade était seulement dans un grand soir. Il m'est difficile de commenter ce match, c'est déjà une chose finie, nous allons travailler pour les futures compétitions. Je félicite aussi le stade, ils ont mérité.

 Mohamed Salia MAIGA, entraineur Dame Attar Club de Kidal :

"Nous sommes une équipe régionale, et une équipe de région en finale de coupe du Mali. Cela n'est pas facile. Donc on a travaillé. Je ne peux que féliciter les filles pour qui connait le basket malien. Le stade est un poids lourd. Nous demandons à la presse de nous accompagner, c'est notre image. Quand on dit l'Attar club de Kidal, les gens pensent à la rébellion, c'est le sport, loin d'être cela. Vraiment nous sommes déçus, mais toujours fiers de notre prestation".

Amadou BAMBA, entraineur Dame Stade Malien de Bamako :

"C’est un sentiment de joie, de fierté pour nous de remporter cette coupe. L'occasion me revient de saluer mes joueuses pour le grand match qu'elles ont fait cet après-midi. Chapeau à l'adversaire qui est de grande taille. Cette coupe je la dédie à notre présidente".                                                                                                                     

Mohamed DIAKITE  

 

 

KIGALI - (FIBA Africa U18 Championship 2016) - L'Angola a dû attendre les prolongations pour venir à bout de l’Egypte sur le score de 86-82 en finale de l’édition 2016 du Championnat d’Afrique des U18 disputée dimanche à Kigali, la capitale du Rwanda.

L’Angola a pris les commandes dès l’entame du match et menait 25-16 à la fin du premier quart-temps, mais l'Egypte a fait un retour spectaculaire dans le deuxième quart et pris une avance à la mi-temps (41-40).

Dans ce chassé-croisé les deux équipes sont restées à égalité à huit reprises à l’entame d’un quatrième quart-temps très disputé, qui s’est achevé sur un score de 77-77, obligeant les deux équipes à disputer cinq minutes supplémentaires pour déterminer le vainqueur.

Remis en selle par Cley Cabanga l'Angola, remporte son premier titre continental depuis 1988, réalisant une belle série de 8-0.

Childe Dundao, le coéquipier de Cabanga a inscrit 19 points, tandis que Bruno Fernandes, qui est sorti dans le quatrième quart-temps pour une cinquième faute, a terminé meilleur marqueur du match avec 21 points.

Sans surprise, c'est l’Angolais Silvio Sousa qui a été élu Meilleur Joueur du Championnat.Il figure également parmi le cinq majeur aux côtés de Sano Gasana (Rwanda), Tarek Mahmoud Raafat (Egypte), Mohamed Rassil (Tunisie), et de son coéquipier Bruno Fernandes.

Patrick Mwamba de la République Démocratique du Congo a été le marqueur du tournoi avec 160 points en huit matchs.

De son côté, le Mali qui a battu la Tunisie par 59-52 dans le match de classement pour la troisième place, est qualifié pour le Championnat du Monde des U19 FIBA 2017 qui aura lieu au Caire, en Egypte.

Le Rwanda a pris le meilleur sur la République Démocratique du Congo par 77-73 et termine cinquième, son meilleur classement dans la compétition.

Dans l'autre match du jour, l'Algérie a dominé la Côte d'Ivoire par 55-54 terminant ainsi septième tandis que les Ivoiriens occupent la huitième place.

Classement final de l'édition 2016 du Championnat d'Afrique des U18

1- Angola
2- Egypte
3- Mali
4- Tunisie
5-Rwanda
6-RD Congo
7-Algérie
8- Côte d'Ivoire
9-Uganda
10-Gabon
11-Bénin

Source: FIBA

 

 

Les phases finales du championnat national de basket en dames et messieurs, appelés Play-off, ont été joué du 4 au 9 août au Palais des sports à l'ACI 2000. En présence des membres du bureau fédéral, des responsables des équipes en présence et d'un publique inconditionnel, les Play-off ont opposé en dames le Djoliba AC à l'Attar club de Kidal et l'AS Police au Centre Bintou Dembélé de Koulikoro en messieurs. La phase des cinq match n'a pas été facile pour aucune des équipes. Car toutes les quatre équipes avaient réalisé deux victoires en quatre journées. La cinquième la der, match couperet, a enregistré les victoires du Djoliba en dames et de l'AS Police en messieurs. Ce qui a fait de ces deux équipes les championnes du Mali 2016.
 
A la lumière de ce que nous avons auprès des instructeurs, des arbitres internationaux et du fait de notre présence, en tant que reporter, sur les terrains de basket au Mali et en Afrique, de façon permanente depuis plus de quinze ans, nous nous sommes intéressé au pourquoi des défaites et au comment des victoires des quatre meilleures équipes (dames et messieurs) de la saison 2015-2016.
Forces et faiblesses des champions et des vices champions du Mali 2016.
 
En dames, l'Attar club de Kidal, vice championne, souffre de l'absence de qualité des joueuses dans la majorité. Moins de cinq joueuses sont décisives, capables de basculer un match. Il n'y a qu'un triplet gagnant : Astan Traoré n°13, meilleure joueuse de la saison écoulé, Kadidia Maïga n°11 et Aminata Diakité n°7 championne d'Afrique en 2013. A celles ci, il faut ajouter Assitan Sidibé n°9 qui grâce à son adresse dans les tirs à trois points permet de débloquer le compteur, de s'approcher ou de se distancer au score. Il suffit qu'une de ces joueuse soit absente ou dans son mauvais jour pour l'équipe perde un match. Tandis qu'elle tire sa force d'abord de son encadrement conduit par Mohamed S. Maïga, managé d'expérience, ancien champion d'Afrique en club et en sélection nationale. L'Attar club est aussi capable d'un jeu défensif souvent sans faille. La troisième et la quatrième journée, Assitan Traoré et ses coéquipières ont réussi ce dispositif qui leur a valu deux victoires de suite.
 
La championne du Mali, le Djoliba AC pêche énormément en défense. Très souvent affolé dans le marquage, ce qui défavorise d'avantage Mariam Maïga et ses camarades en plus de la taille de la majorité des joueuses qui font moins de 1,75m. L'entêtement de Djénèba N'Diaye à vouloir toujours prendre le match à son compte, une défense désorganisée et l'incapacité de l'encadrement de régler ces détails font perdre le Djoliba AC malgré la qualité de son effectif.
 
En menant deux victoires contre zéro pour l'Attar club, les protégés de Alou Sanogo ne devraient pas se permettre de faire deux faux pas successifs. A l'inverse les Rouges dames ont une mobilité hors pairs, un grand nombre de joueuses de qualité et d'expérience internationale : Aïchata B Maïga, Mariam Maïga, Djénèba N'Diaye, Assitan Soumaré et les deux anciennes internationales qui cherchent leurs marques : Fanta Touré ''Mami'' et Nagnouma Coulibaly.
 
Si Mami est assez vite recupérable, Nagnouma souffre de mal de genou qui a besoin d'être soigné. Il y a parmi ces cracks une certaine Adama Coulibaly n°15. Efficace dans les tirs à deux points, meilleure rebondeuse de la dernière journée avec 16 rebonds au total dont 11 défensif. Le jeu extérieur du Djoliba est aussi fatal pour les adversaires.
Nous reviendrons sur les forces et les faiblesses des messieurs dans nos prochaines parutions.
D. SANGARE

 


Après sa victoire sur Daoudabougou le samedi 2 juillet 2016, le Centre Dorinthié Basketball (CDB) filles minimes a battu le Djoliba le dimanche 3 juillet 2016 par 24 à 20. Le match a été âprement disputé.

 Au premier Quart Temps, les Centristes mènent 6-4 puis 8-4 au 2e Quart Temps. Le 3e et le 4e Quart Temps seront rouges avec 7-6 ; 5-4. Mais la messe était dite. Le CDB s’impose 24-20 avec en sa tête Moussokoura dite Sanchy Doumbia.
Source: Siaka Doumbia