Réseaux sociaux

 

 

 

La cour du siège de Orange Mali a vécu une ambiance inhabituelle cet après midi du 27 septembre 2016. En effet, Orange Mali, sponsor officiel du basket ball malien, a organisé une cérémonie de remise de chèque aux Aiglonnes de basket, championnes d'Afrique des moins de 18 ans.

 

   Le monde du sport en général et du basket en particulier y était témoin. Coprésidé par le Directeur général d'Orange Mali, Alassane Diène et le Vice président de la Fédération malienne de basket ball, M. Doucouré, la cérémonie a enregistré trois discours.

 

   Le Dg d'Orange Mali a dit que le succès des filles réconforte son entreprise dans son engagement à soutenir le sport en général le basket en particulier. Il dira que le basket ball malien est au sommet du basket africain avant d'ajouter que le basket malien partage des valeurs avec Orange Mali qui sont l'audace, le dynamisme, l'exemplarité, la confiance, la responsabilité et l'esprit d'équipe.

 

    Il soutiendra que Orange Mali ne ménagera aucun effort pour être aux côtés du bureau fédéral et annonce que Orange Mali offre 10 millions de FCFA au bureau fédéral pour les filles et octroi des téléphones portables de marque SAMSUNG à toutes les joueuses et à leur encadrement. Le second intervenant fut la capitaine de l'équipe, porte parole, Assetou Diakité qui remerciera Orange Mali pour son soutien.

   

    ''Cette victoire est le fruit de l'engagement de tous'' a-t-elle ajouté avant de solliciter le soutien de Orange Mali pour la coupe du monde Turin (Italie) 2017 à laquelle elles sont qualifiées. Le dernier discours a été l’œuvre du vice président M. Doucouré. Il a félicité l'équipe et remercié Orange Mali. Les filles méritent d'être fêtées a déclaré le Vice président de la FMBB. Il ne manquera aussi de solliciter leur sponsor car les perspectives sont également des défis. Le Mali est qualifié pour 6 compétitions internationales dont 4 Afro-basket et 2 coupes du monde en dames et messieurs.

 

L'animation était assurée par l'union des supporteurs des Aigles du Mali, l'orchestre Soul Train et Penzy. Un cocktail a bouclé l'ambiance, à laquelle les jeunes basketteuses ont pris part, de cet après midi

D. Sangaré

 

 

 

PARIS (FIBA AfroBasket 2017) - Si le Sénégalais Maleye Ndoye venait à représenter son pays à l'AfroBasket 2017, il ferait à cette occasion sa huitième apparition consécutive dans ce tournoi.

Et la fine gâchette du Sénégal, qui a fêté ses 36 ans le mois passé, n'entend pas s'arrêter là.

“Vous vous rendez compte de la folie que ça va être de jouer devant nos fans ?" - Ndoye

La perspective de pouvoir évoluer devant son propre public - quand le nouveau système de compétition de la FIBA entrera en vigueur en novembre de l'année prochaine - donne à Ndoye une source de motivation incroyable pour continuer à porter le maillot vert de la sélection sénégalaise.

Il a confié à FIBA.com sa volonté de faire partie intégrante de la nouvelle ère du basketball africain. 

“Nous avons discuté avec la fédération à propos du nouveau système de compétition avant le TQO. J'ai tout de suite pensé que ça allait avoir un impact énorme sur le basketball en Afrique. La FIFA [Fédération Internationale de Football Association] utilise déjà cette formule qui s'étale sur toute l'année, et je crois vraiment que cela peut aussi marcher avec notre sport.”
 
Au cours d'un cycle de quatre ans, de 2017 à 2021, les équipes nationales disputeront des matches aller-retour pour se qualifier pour la FIBA Basketball World Cup 2019 et les 2021 FIBA Continental Cups.

“Vous vous rendez compte de la folie que ça va être de jouer devant nos fans ?,” lance Ndoye.

“Durant notre préparation pour le TQO (Tournoi de Qualification Olympique de Manille) à Dakar, les fans remplissaient la salle pour nous observer. Je trouve ce nouveau système très excitant. Je suis impatient de commencer. Ça va être génial pour nos supporters de venir nous voir en vrai lutter contre des grandes nations du continent africain.”

Une des autres raisons qui motive Ndoye à poursuivre sa carrière internationale, c'est son rêve de pouvoir aider le Sénégal à décrocher le titre continental l'année prochaine, ce qui ne lui est plus arrivé depuis 1997.

“Le talent est là,” insiste Ndoye.

“Malgré les absences de Gorgui (Dieng) et Mohammad (Faye) [au TQO], nous avons pu rivaliser avec les autres. Le nouveau staff technique a mis notre sélection sur de bons rails pour le futur.

“[Porfirio Fisac] a donné à l'équipe une identité qui nous a permis de jouer les yeux dans les yeux contre la Turquie et le Canada. Il a créé une super ambiance et il a offert sa chance à tout le monde.”

Il n'est pas encore acquis que Fisac restera en place, mais Ndoye l'espère vraiment.
Porfirio Fisac aurait émis le voeu de poursuivre l'aventure avec le Sénégal
 
“Je sais que la fédération et coach Fisac ne sont pas parvenus à se mettre d'accord pour le moment, mais selon moi, il faut absolument le garder,” dit-il.

“Je suis honoré d'avoir eu l'opportunité de représenter depuis plusieurs années mon pays à un si haut niveau. Je suis toujours aussi passionné et je suis désireux de conquérir le titre africain avec le Sénégal. Et si ces deux joueurs sont présents, nous ne pouvons qu'être optimistes pour le futur.”
 
Source: FIBA
 
 
 
 

 

 

 

LE CAIRE (2016 FIBA Africa U18 Women's Championship) - Le Mali a surclassé l'Ouganda par 143-19 dans le premier match de l'édition 2016 du championnat d'Afrique des U18 Féminin disputé lundi, tandis que dans le groupe A l'Angola s'est défait de l'Algérie par 49-21.

Avec ses 21 points,Aminata Diakite a terminé meilleure marqueuse du match, permettant aux championnes en titre de réaliser une série de 2- 0 dans le Groupe B.

Trois autres joueuses clé du Mali,notamment Rokia DoumbiaAdama Coulibaly et Salimatou Kourouma ont cumulé 57 points.

Avec la victoire,le Mali se place en bonne position pour terminer premier du groupe B.

Excellente dans la raquette, Rita Driciru a permis à l'Ouganda d'engranger 12 points dans ce secteur de jeu, et inscrit 8points à son compteur,mais cela n'a pas suffi à éviter une deuxième défaite d'affilée en autant de matchs.

Dans le dernier match de la journée, l'Angola a dominé l' Algérie grâce à une excellente Avelina Peso, meilleure marqueuse du match avec 18points.

Mardi, l'Angola,qui a enregistré sa deuxième victoire consécutive affrontera l'Egypte le pays hôte pour la suprématie du groupe A.

Les résultats de la deuxième journée du Championnat d'Afrique des U18 Féminin
Ouganda v Mali: 19-143
Angola v Algérie:49-21

Source: FIBA

 

 

LE CAIRE (2016 FIBA Africa U18 Women's Championship) - L'Egypte n'a pas pu empêcher le Mali de conserver son titre à l'issue de la finale 2016 du Championnat d'Afrique des U18 Féminin disputée dimanche au Caire.

Le pays hôte s'est incliné par 84–61 dans une salle archicomble tout comme il y a deux ans, lorsque le Mali s'était également imposé à ce stade de la compétition.

Le Mali qui termine le tournoi sur six victoires en autant de matchs a dominé l'Egypte du début à la fin.

Bien que les Maliennes menaient par 35-23 à la pause, il faut noter qu'elles ont gardé le meilleur pour la fin, s'imposant avec une différence de 23 points.

Le duo malien composé de Salimatou Kourouma et Adama Coulibaly ont cumulé 49 points et 26 rebonds tandis que Meral Abdelgawad et Radwa Sherif - les seules Egyptiennes à franchir la barre des 10points - ont inscrit respectivement 19 et 15 points.

figure également parmi le cinq majeur en compagnie de  Nesma KhalifaSilvia Veloso (Mozambique), et Aminata Diakite, Coulibaly.

L'Egypte et le Mali représenteront l'Afrique au prochain championnat du Monde des U19 Féminin FIBA 2017 en Italie.

En match de classement pour la troisième place, le Mozambique a dominé l'Angola par 56-43.

Les Mozambicaines n'ont réalisé que 25 pour cent sur les tirs de champ [contre 30 pour cent pour l'Angola] et montré quelques lacunes offensives.

Mais elles ont fait la différence dans la raquette réalisant 56 prises contre 40 pour l'Angola, terminant troisième pour la quatrième fois consécutive.

Les Angolaises se sont compliqué la tâche en ne réussisant que 36 pour cent sur les tirs [5 sur 14.Elles ont également perdu 23 ballons.

La Mozambicaine Iolanda Francisco a marqué 14 points et pris 11 rebonds, tandis que Silvia Veloso a terminé meilleure marqueuse avec 20 points.

Regina Pequeno, a inscrit 11 points pour le compte de l'Angola.

Plus tôt dans la journée, Madagascar a battu la Tunisie par 59-45 et termine cinquième, tandis que l'Algérie s'est classée septième grâce à sa victoire 59-43 face à l'Ouganda.

Classement final du Championnat d'Afrique des U18 féminin 2016

1. Mali
2. Egypte
3. Mozambique
4. Angola
5. Madagascar
6. Tunisie
7. Algérie 
8. Ouganda

Avec Fiba.com

 

 

L'Egyptienne Abdelgawad a été élue meilleure joueuse de la compétition.

 

Le Mali faisait partie des nations qui ont récemment participé à la plus grande et prestigieuse compétition sportive au monde: les jeux Olympiques. Si certaines autres nations ont brillé de mille feux en occupant les premiers rangs des podiums, notre pays n'ayant obtenu de médailles, trouvera sa consolation en la personne de Hamane Niang, un digne fils du pays qui aura remis des distinctions aux occupants du podium de Basketball Hommes. 

   En effet, Hamane Niang, l'enfant de Kayes et du Mali tout entier a été le seul Malien qui a brillé sous les projecteurs des grandes chaines de télévisions à travers le monde lors de la remise des distinctions aux vainqueurs du tournoi de Basketball Masculin en tant que 1er Vice-Président de Fiba et Président de la zone Afrique de l'organisation. Cette apparition à cet évènement n'a pas passé inaperçu, car l'instant était suivi par des millards de téléspectateurs à travers le monde et de surcroît les amoureux du Basketball.

Qui est Hamane Niang?

Ce passionné de musique, de lecture et de sport a aussi fait ses preuves dans le management du sport et il est considéré, à juste titre, comme l’un des meilleurs dirigeants sportifs du Mali de tous les temps. Ainsi, M. NIANG a été Trésorier adjoint (1991-1995), 1er Vice-président (1995-1999) et président de la Fédération Malienne de Basket-ball (FMBB) de 1999 à 2007. 

Avec des initiatives de développement à la base comme les «Conférences Zonales Tournantes» et la multiplication des terrains de proximité éclairés un peu partout dans le pays, il a permis au basket de se développer au Mali sur des bases pérennes. 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hamane a ainsi écrit l’une des plus belles pages, sinon la plus belle, du basket malien avec notamment le sacre continental de l’Equipe nationale féminine senior, les Aigles-Dames, à l’Afrobasket de septembre 2007 à Dakar, au Sénégal. Sous sa présidence, par exemple, le Mali a remporté tous les titres continentaux chez les Dames, des clubs aux sélections nationales de différentes catégories (Cadettes, Juniors, Espoirs et Seniors).
Au niveau continental et mondial, Hamane NIANG a été Président du Conseil des Finances de FIBA-Afrique (2002-2014), Membre du Conseil des Finances de FIBA de 2010 à 2014 et Membre du «Work Shop» de la gouvernance de FIBA depuis 2013.

C'était donc pour nous, une fierté de voir M. Niang remettre des distinctions aux vainqueurs de ce Tournoi, car au-delà du costume de FIBA (Taillé sur mesure), il portait également et à juste titre le Boubou Malien dans toute sa splendeur.