Réseaux sociaux

 

 

Le CSP a remporté son deuxième titre consécutif en battant Strasbourg lors de l'épisode 4 82-75.

Et de 11. En battant Strasbourg lors de l'épisode 4, le CSP a remporté son 11e titre de champion de France et a réalisé par la même occasion le 1er doublé en Pro A depuis Pau-Orthez, l'ennemi héréditaire vainqueur en 2003 et 2004.

Comme l'année dernière, Limoges a battu la SIG en finale et comme l'année dernière, c'est à Beaublanc que tout s'est décidé.

Le CSP a d'ailleurs mieux démarré une rencontre crispée dans les premières minutes en prenant une courte avance dans le premier quart temps, avant que Tadija Dragicevic, auteur de deux trois-points, ne viennent égaliser pour les Alsaciens. A partir de là, c'est la SIG qui a pris les devants avec un Jérémy Leloup retrouvé (17 pts au final) et un Antoine Diot à la baguette. L'adresse extérieure étant de nouveau au rendez-vous (12/32), du moins par séquence, la SIG semblait en mesure de revenir dans cette finale tandis que Limoges était dans le dur, à l'exception de Fréjus Zerbo, indomptable de près comme de loin (16 pts, 5 rbds). Grâce à lui, le CSP restait à courte distance à la pause (28-32).

Les choses se poursuivirent ainsi dans le 3e acte, mais dans le dernier quart, le champion en titre haussait le ton. Nobel Boungou-Colo, qui a encore réalisé un match plein (17 pts) égalisait sur un tir à trois-points tout en autorité (58-58) puis, après quelques possessions de latence, Pooh Jeter entrait en fusion. Le meneur arrivé en cours de saison, très discret depuis le début de ces finales, avait alors choisi de montrer tout l'étalage de son immense talent.

En trois possessions, l'international ukrainien enchaînait sept points consécutifs, dont un tir à une main en déséquilibre et deux tirs extérieurs plein d'audace (21 pts, au final, meilleur marqueur de la rencontre). En face, la SIG parvenait à maintenir le suspense à longue distance et envoyait Limoges sur la ligne mais les hommes de Philippe Hervé se tremblaient pas (19/22 aux lancers), contrairement aux Alsaciens une nouvelle fois faiblards dans l'exercice ce soir (9/15).

Le CSP pouvait enfin fêter son nouveau titre, le 11e pour le club et le premier en carrière de Philippe Hervé, entraîneur arrivé en fin de saison qui aura donc réussi son pari.

Plus qu'une somme d'individualités, Limoges aura démontré sur cette finale toute la puissance de son collectif au sein duquel chaque joueur a pu briller, à l'image d'Ousmane Camara, inattendu MVP de ces Finales 2015.

Le programme des Finales de Playoffs de Pro A

Episode 1

Vendredi 12 juin

Limoges (3) bat *Strasbourg (1) : 70-68 - MVP : Ousmane Camara

Episode 2

Dimanche 14 juin

Strasbourg (1) bat Limoges (3) : 66-52 - MVP : Antoine Diot

Episode 3

Jeudi 18 juin

*Limoges (3) bat Strasbourg (1) : 71-59 - MVP : Jamar Smith

Episode 4

Samedi 20 juin

*Limoges (3) bat Strasbourg (1) : 82-75 - MVP : Pooh Jeter

MVP des Finales : Ousmane Camara

Page 3 of 3