Réseaux sociaux

 

 

 

Entre la 67e victoire des Warriors et le retour à la case victoire des Bulls, les matchs de la nuit ont livré de petits secrets. Stephen Curry est toujours aussi agile à trois points et Nicholas Batum établit son deuxième triple double de la saison. 

 

 

Et de 67 pour les Warriors ! 

Les Warriors sont toujours sur la route de la conquête du record historique des Bulls et des 73 victoires qui datent de 1996 et n’y vont pas avec les mains mortes. Face au Washington Wizads (102-94) et pour la 54e fois sur leur terrain, Stephen Curry et les siens se sont illustrés, le Mvp de la saison dernière continuant à épater la sphère basket. Avec six tirs à trois points sur sa moisson de 26 points, Steph Curry a porté comme d’habitude son équipe qui a su compter sur Draymond Green (15 points, 16 rebonds et 9 passes) qui lui, a raté de peu le triple-double.

Chez les Wizards, dans la rubrique performance individuelle, Bradley Beal a mené la danse avec 17 points.

 

Chicago se reprend face aux Pacers

Après quatre défaites d’affilée, Chicago met un terme à saignée et freine des quatre fers devant les Pacers d’Indiana (98-96).  Une victoire que la franchise des Bulls doit en partie à sa gâchette Nikola Mirotic auteur de 28 points. Chicago, pour se sortir de l’ornière et capter la huitième place qualificative pour les Play-Off, devra confirmer sur les deux prochains matchs.

 

 

Les Charlotte sortent les 76ers 

Nicholas Batum entre autre s’est mis en évidence et les Hornets l’ont emporté assez largement face aux 76ers de Philadelphie. Le Franco-Camerounais (19 points, 12 rebonds et 12 passes) a réalisé son deuxième triple double de la saison à titre personnel, les Charlotte Hornets s’invitant enfin dans le banquet des Play-Off mais surtout obtenant pour le mois de mars 13 victoires (record de la franchise).