Réseaux sociaux

 

 

Lors d'un rematch, le perdant finit par l'emporter dans la majorité des cas. De bon augure a priori pour les Cleveland Cavaliers. Mais les Golden State Warriors ne sont pas une équipe comme les autres.

On prend les mêmes et on recommence. Un an après avoir été défaits en finales NBA, les Cleveland Cavaliers se frottent à nouveau aux Golden State Warriors pour un remake attendu. Une affiche peu surprenante, finalement, mais encore plus alléchante que la saison passée. LeBron James et ses Cavaliers débarquent au galop après avoir traversé la Conférence Est au petit trot : deux sweeps, dix victoires de suite et pour l'instant pas la moindre défaite à domicile en playoffs. Cleveland va disputer sa deuxième finale consécutive avec une équipe différente en bien des aspects. Elle est cette fois-ci au complet, renforcée par les deux All-Stars que sont Kyrie Irving et Kevin Love, tous les deux blessés à la même époque l'an passé. Elle s'est trouvée une identité et s'est soudée autour de son nouveau coach Tyronn Lue.

Mais les Golden State Warriors ne sont plus les mêmes non plus. L'effectif n'a pas bougé ou presque - Anderson Varejao est passé d'un camp à l'autre en cours de saison et serait donc sûr de décrocher sa bague - mais les champions en titre ont encore passé un cap depuis leur sacre en juin dernier. Ils sont encore plus en confiance, poussé vers le haut par le talent du double MVP Stephen Curry. Ils sont les nouveaux détenteurs du record du plus grand nombre de victoires sur une saison (73) et, au-delà du trophée de champion NBA, courent après l'histoire et le titre honorifique de meilleure équipe de tous les temps. Le parcours des Warriors jusqu'aux finales fut moins reposant que celui des Cavaliers. Entre les blessures de Curry et l'adversité affrontée lors d'une finale de Conférence épique, historique et héroïque contre le Oklahoma City Thunder, les joueurs de Steve Kerr ont laissé des forces dans les batailles.

L'histoire n'en sera que plus belle s'ils parviennent à sortir victorieux de cet ultime duel contre Cleveland. Le rêve d'un remake est devenu réalité, préparons désormais à en être témoins.

Les effectifs

Golden State Warriors

Le cinq : Stephen Curry - Klay Thompson - Harrison Barnes - Draymond Green - Andrew Bogut

Le banc : Leandro Barbosa - Shaun Livingston - Andre Iguodala - Marreese Speights - Anderson Varejao

Cleveland Cavaliers

Le cinq : Kyrie Irving - J.R. Smith - LeBron James - Kevin Love - Tristan Thompson

Le banc : Iman Shumpert - Matthew Dellavedova - Channing Frye - Richard Jefferson - Mo Williams - Timofey Mozgov - James Jones - Sasha Kaun - Dahntey Jones

Les Warriors gagneront si :

Ils jouent comme ils l'ont fait tout au long de l'année. Golden State est la meilleure équipe sur le papier et si les Cavaliers osent vraiment se lancer dans un concours de trois-points à coup de cinq "small ball" et de jeu rapide, les champions en titre auront là une nouvelle occasion de prouver qu'ils sont intouchables dans ce domaine. Le Thunder a réussi à rivaliser avec le "cinq de la mort" des Warriors avant de s'écrouler devant l'adresse retrouvée des stars californiennes : 11 paniers à trois-points de Klay Thompson dans le Game 6 et 7 autres tirs lointains de Stephen Curry (un record NBA de plus) dans le Game 7. Si les stars de Golden State ne cèdent pas à la panique et pratiquent simplement leur basket, les Warriors seront particulièrement difficiles à détrôner.

La fatigue sera néanmoins un facteur important pour Curry et ses coéquipiers. Ils ont joué déjà trois matches de plus que les Cavaliers et ont déboursé beaucoup d'énergie physique et mentale pour se libérer du Thunder en finale de Conférence.

Les Cavaliers gagneront si :

Ils shootent aussi bien que lors des trois premiers tours. Enfin surtout les deux premiers. Tyronn Lue promet que son équipe va jouer vite et donc s'aligner sur le style rapide des Warriors - qui est aussi une particularité des Cavaliers depuis la prise de pouvoir de l'ancien assistant en chef de David Blatt. Les joueurs de l'Ohio ont prouvé qu'ils étaient en mesure de prendre feu de loin avec notamment 25 paniers primés inscrits lors d'un match contre Atlanta - un record NBA - et ils sont les plus adroits des playoffs derrière l'arc. Les Cavaliers sont nettement mieux armés que l'an passé avec les retours de Love et Irving. De quoi offrir des nouvelles solutions offensives à LeBron James, bien trop esseulé lors des dernières finales. Le Big Three a fait des étincelles à l'Est mais les deux lieutenants du King sera notamment attendus en défense. Car s'ils ont les armes pour punir Golden State, ils devront veiller à ne pas céder trop de points de l'autre côté du parquet.

Le duel à suivre : Stephen Curry vs Kyrie Irving

Kyrie Irving a plutôt dominé son sujet depuis le début des playoffs. Il a longtemps été le meilleur marqueur des Cavaliers et, hormis un Game 3 complètement manqué contre Toronto, il a été assez tranchant. C'est un tout autre défi qui l'attend désormais avec le double MVP récemment élu à l'unanimité en face de lui. Stephen Curry a connu pas mal de déboires pendant ces playoffs. il a été touché à la cheville et au genou. Il a manqué plusieurs semaines avant de souffrir face à la défense physique du Thunder. Il a finalement pris le dessus sur Oklahoma City dans l'ultime manche. Défendre sur Curry sera une tâche ardue pour Irving, peu réputé pour ses qualités de ce côté du parquet. Il devra veiller à ne pas laisser trop d'espace à la star des Warriors même si LeBron James, Iman Shumpert et J.R. Smith devraient eux aussi se relayer sur le meneur adverse. Les deux artificiers devraient en tout cas nous gratifier de quelques cartons spectaculaires.

La question : Les Cavaliers sont-ils vraiment prêts ?

OK, à première lecture, la question peut sembler débile. Mais si la fraîcheur est un atout pour la franchise de l'Ohio, le peu d'adversité rencontrée jusqu'ici pourrait éventuellement poser problème. Les Cavaliers n'ont pas eu à affronter une équipe aussi coriace que les Warriors à l'Est, ils n'ont même jamais tremblé, alors que les Californiens ont eux jonglé avec les blessures de Curry et ont rencontré une équipe du Thunder taillée pour le titre.

Le pronostic de BS : Golden State Warriors 4-3 Cleveland Cavaliers

On prévoit une série serrée et particulièrement engagée. Tout pourrait basculer sur un Game 7 que l'on imagine les Warriors remporter à domicile cette fois-ci.

basketsession.com