Réseaux sociaux

 

 

ABUJA (Tournoi de Qualification Olympique Féminin 2016) - Il y a quatre ans, le Nigéria avait surpris le monde du basket-ball en remportant l'une des trois places du Tournoi de Qualification Olympique pour les Jeux Olympiques de Londres. A présent, c’est le tour de l’équipe féminine d’essayer de rééditer cet exploit au Tournoi de Qualification Olympique Féminin 2016 de la FIBA  (TQOF).

Le tournoi qui regroupera 12 équipes se déroulera du 13 au 19 Juin à Nantes, en France, et le Nigéria - l'équipe la moins bien classée (42e) du WOQT – sera opposé à la Biélorussie et à la Corée dans le Groupe C.

Afin de réaliser ses rêves olympiques, le Nigéria a l’obligation de remporter au moins un match en phase de groupe, et deux  autres  en phase finale pour obtenir l’une des cinq places disponibles pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio.

 

En Octobre dernier, à l’AfroBasket Women 2015  disputé à Yaoundé, au Cameroun, les Nigériane étaient à une marche de la bataille pour le seul billet de qualification directe pour les Jeux Olympiques, réservée aux équipes africaines.

 

Mais elles ont eu le cœur brisé suite à une défaite par 71-70 en demi-finale face au Cameroun, le pays hôte, qui à son tour a perdu la finale face au futur champion, le Sénégal.

 

Le Nigéria a su rebondir, en dominant l’Angola lors du match de classement pour la troisième place, assurant sa qualification pour le TQOF.

Maintenant, il est  question de regroupement et de préparation pour la bataille.

"C’est une occasion d’entrainer l'équipe à une compétition de haut niveau et voir jusqu'où nous pouvons aller. Ce sera difficile pour nous, mais pas impossible de compétir pour les cinq places," a déclaré à FIBA.com Scott Nnaji, l'entraîneur-principal de l'équipe.

Double champion d'Afrique, le Nigéria a participé aux Jeux Olympiques pour la dernière en 2004. Et Nnaji, qui était l’entraîneur-adjoint de Sam Vincent, sait que participer à une compétition mondiale exige beaucoup plus de talent.

C’est la raison pour laquelle il est déjà en train de faire les ajustements nécessaires au sein de l'équipe.

"Nous avons entamé la prise de contact avec les joueuses. Notre plan de préparation est en cours d’élaboration et sera pleinement opérationnel d'ici mai ‘’
Aux Jeux Olympiques d’Athènes, le Nigéria avait remporté une victoire face à la Corée - en six matchs.

''La Corée et la Biélorussie sont des équipes qui jouent bien au basket-ball, mais nous allons faire en sorte d'être prêts pour le défi. – Nnaji

"Il nous faudra plus d’agressivité afin de minimiser l'expérience internationale de nos adversaires."

Suite à l’Assemblée Annuelle de la Fédération Nigériane de Basket-ball (NBBF) tenue la semaine dernière à Abuja, Tijjani Umar, le Président de la NBBF - a déclaré que "des efforts sont déjà entrepris pour mettre à niveau l'équipe qui sera au TQOF notamment au niveau de l’effectif et dans d’autres domaines où des faiblesses ont été identifiées y compris le financement".

Nnaji a maintenant le feu vert pour se préparer pour le TQOF.

'' J’ai l’intention de  faire quelques ajustements dans l'équipe. L'idée est d’intégrer 5 ou 6 jeunes joueuses aux groupes des expérimentées, afin de nous rendre plus forts. – Nnaji

‘‘Nous avons reçu des invitations pour des matchs amicaux contre la Turquie et la Lettonie juste avant le TQOF. Et je suis convaincu que ces deux matchs apporteront un plus à la préparation de l’équipe," a-t-il dit.

Nous ne pourrions pas sélectionner les joueuses qui ne jouent pas, parce que nous devons donner une chance à certaines jeunes joueuses qui évoluent au plan local et qui ont vraiment envie de défendre les couleurs de notre pays. - Nnaji

 

Source. FIBA.com

Page 4 of 4