Réseaux sociaux

 

 

DAKAR - Mborika Fall a été nommé entraineur principal de l'équipe nationale U18 du Sénégal, par la Fédération Sénégalaise de Basketball.

Elle sera assistée dans ses tâches par Kadhiatou Sourang Diop et Aida Niang, qui avait en charge l’équipe féminine des U20.

Championne d'Afrique en 1993 en 2001 avec l'équipe féminine du Sénégal, Fall a été également élue Reine du Basketball Sénégalais (1993).

Mborika Fall a aussi remportée trois FIBA Africa Champions Cup Women respectivement en 1993,1997 et 1999.

L'ancienne meneuse de jeu du DUC et des Lionnes du Sénégal a également participé aux championnats du Monde FIBA en 1998 et 2002 tout comme aux Jeux Olympiques de 2000 à Sydney en Australie.

Après sa carrière de joueuse, Fall est devenue entraineur du Dakar Université Club. 

Celle qui a aujourd'hui pour mission de mener les U18 du Sénégal à un meilleur résultat au prochain championnat d'Afrique de la catégorie a été élue Meilleur Entraineur du Sénégal en 2014.

Source:Fibaafrica.com

 

 

 

 

DAKAR (Jeux Olympiques Rio 2016) - Moustapha Gaye a été reconduit à son poste d’entraîneur-principal de l'équipe nationale féminine du Sénégal', a indiqué jeudi la Fédération Sénégalaise de Basketball (FSBB).

En octobre dernier, Gaye avait mené son pays au titre de l’AfroBasket Women 2015 à Yaoundé, au Cameroun, obtenant du coup une qualification directe pour les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro.

Les Jeux Olympiques seront la sixième compétition majeure de Gaye avec les ‘‘Lionnes’’ qui retrouvent les olympiades pour la première fois depuis 2000.

Dans la perspective de ce défi, il a déclaré à FIBA.com qu’il y aura un certain nombre de points positifs retenir de ce tournoi: ‘‘Je dois admettre que nous n’avons pas encore atteint le niveau mondial, mais les Jeux Olympiques aideront notre équipe à s’améliorer’’.

Gaye n'a jamais caché son intérêt de conduire son pays aux Jeux Olympiques.

‘‘La Fédération m'a demandé de préparer notre équipe nationale pour remporter l’AfroBasket Women 2017, qui est l'un de nos principaux objectifs. Je sais qu’il ne sera pas facile de gagner à nouveau le titre continental parce que des équipes telles que le Nigéria, le Mozambique, l'Angola, le Mali et le Cameroun sont devenues très compétitives ".

Sous la direction de Gaye, le Sénégal a remporté deux championnats d'Afrique - en 2009 et 2015 - mais les Ouest-Africaines ont cumulé une série de 0-7 sur la scène mondiale, au Tournoi de Qualification Olympique Féminin 2008 de la FIBA (TQOF) et au Championnat du Monde Féminin 2010 de la FIBA.

A la question de savoir si le Sénégal pourrait être la première équipe africaine à remporter un match aux Jeux Olympiques depuis la victoire du Nigéria face à la Corée à Athènes en 2004, Gaye  a déclaré: ‘‘Je ne sais pas. Il faut attendre le tirage au sort pour voir quelles équipes seront nos adversaires... C’est une compétition très difficile. "

A ce jour, sept équipes à savoir  l'Australie, le Brésil, la Serbie, les USA, le Japon, le Canada et le Sénégal sont déjà qualifiées pour les Jeux de Rio. Les cinq autres participants à cette compétition à 12 équipes seront connues à l’issue du Tournoi de Qualification Olympique Féminin 2016 de la FIBA qui aura lieu du 13 au 19 Juin à Nantes, France.

‘‘La seule chose que je peux dire au sujet de notre campagne aux Jeux Olympiques,  c’est que nous ferons de notre mieux. Pour l’instant, j’ai commencé à superviser des joueuses d’origine sénégalaise à travers l'Europe. Si elles ont du talent, je leur donnerai une chance. – Gaye

Un certain nombre de joueuses sénégalaises – dont  Aya TraoreFatou Dieng et Mame Diodio Diouf –ont rejoint  des clubs locaux, et Gaye se félicite de cette décision.

"Plutôt que de rester en Europe sans jouer, je pense que c’est une bonne décision, parce que là, j’ai l’occasion de les  voir jouer."

En juin, le Sénégal débutera son stage de préparation de 45 jours en vue des Jeux Olympiques. Il est prévu des camps d’entrainement à Dakar et en Europe.

 

Source: FIBA

 

La Ligue Nord-américaine de basketball, NBA, est la plus relevée et prestigieuse du monde. Si nous nous intéressons à la NBA, c’est bien parce qu’un événement historique pourrait s’y produire avec l’arrivée d’un basketteur burkinabè dans l’une des franchises du meilleur championnat du monde de la balle au panier. Yakuba Ouattara, âgé de 24 ans est en passe de devenir le premier Burkinabè à intégrer la NBA.

En effet, le joueur qui évolue au poste d’arrière dans le club français de Monaco en Pro A est la cible de plusieurs franchises américaines. Auteur d’une belle saison avec Monaco qui domine l’élite du basketball français à mi-saison, le voltigeur burkinabè ne laisse pas insensible les équipes de la NBA. Selon Nice matin, la formation de Detroit Pistons s’intéresserait au profil du double vainqueur en titre du concours de dunk du All-Star Game français. Un rêve qui a de forte chance de devenir une réalité pour le jeune basketteur burkinabè. Toutefois, il devra passer par l’étape de la Ligue d’ été, « summer League », pour convaincre les franchises de la NBA. Rappelons que cette saison, Yakuba Ouattara compile 12.5 points, 3 rebonds, 1.2 passe décisive et 1.2 interception en 26 minutes de temps de jeu en moyenne par match en Pro A avec Monaco. Formé à l’Elan Chalon-sur-Saône, le Burkinabè de 24 ans s’est fait connaitre au haut niveau avec le club de Denain en ProB. En plus de ses deux titres de meilleur dunkeur de France, Yakuba Ouattara a été sacré MVP du championnat de France Espoirs Pro A lors de l’exercice 2012/2013.

Source: sportdrome.com

 

LUANDA- L’internationale Sénégalaise Maimouna Diarra a signé un contrat d’un an avec le club angolais Primeiro de Agosto selon une dépêche de l’APS.

Le pivot de 1.98m avait déjà évolué au sein de ce club il y a quatre mois, lors du FIBA Africa Champions Cup Women remporté par les angolaises sur leurs Terres.

A cette compétition, Diarra avait joué un rôle fondamental dans la conquête du titre continental réalisant, une performance moyenne de 11points et 7.8 rebonds par match.

Elle a été élue meilleur pivot de la plus prestigieuse des compétitions de FIBA Afrique réservée aux clubs féminin.

La joueuse de 26 ans est devenue l’une des joueuses clés de l’équipe  du Sénégal qu’elle a intégré à l’occasion de l’AfroBasket Women 2013 à Maputo au Mozambique.

En octobre dernier, Diarra a aidé le son pays a remporté son douzième titre continental lors de l’AfroBasket Women 2015 disputé à Yaoundé au Cameroun.

Cette victoire a permis au Sénégal de s’adjuger le seul billet de qualification directe réservé aux équipes africaines pour les Jeux Olympiques 2016 à Rio de Janeiro.

Diarra avait affiché 7.5 points et 8.5 rebonds en  8 matches disputés.

 

Ancienne joueuse de Saint Louis Basketball Club avec lequel elle a remporté deux titres de champion du Sénégal en 2010 et 2011, deux coupe nationale en 2011 et 2012, Diarra est également passée par l’ASC Ville de Dakar avant de rejoint Arxil Pontevedra en deuxième division espagnole en octobre 2014.

Source: Fibaafrica.com

 

BANGUI - L’international Centrafricain  Michael Mokongo a rejoint le club JL Bourg Basket en Pro B, deuxième division française.

Il y a deux ans, le meneur de jeu de 30ans a évolué avec l'AS Monaco en Pro B  et aidé le club a remonté en Pro A.

Mokongo avait disputé  15 matchs avec une moyenne de 9.8points, 2.7rebonds et 3.9 passes décisives permettant au club de la Principauté de remporter le titre.

Sur le plan international, Mokongo a disputé l’AfroBasket 2013 avec l’équipe nationale de la République Centrafricaine (CAF).

A cette compétition, il avait réalisé une performance moyenne de 12.5points, 2.5 rebonds par match et 5 passes décisives.

Deux ans plus tôt, le joueur de 1.80m avait fait une prestation similaire dans la compétition phare de FIBA Afrique disputée à Madagascar avec 11.4 points, 3 rebonds et 5 passes décisives.

Cependant, Mokongo qui est l’un des joueurs clés de l’équipe de la CAF a raté l’AfroBasket 2015 à Radès pour cause de blessure.

FIBA

Page 3 of 4