Réseaux sociaux

 

 

ISTANBUL (2016 FIBA Olympic Qualifying Tournaments) - L'ajout d'un joueur naturalisé, sans vraie connexion avec le pays, peut parfois s'apparenter à un coup de poker pour une équipe nationale. Le risque existe.

La Tunisie a estimé que le choix de l'arrière Michael Roll n'en était pas un. Elle le voyait déjà comme un atout à l'AfroBasket 2015, et il le fut. Un joueur talentueux adorant le basketball et dévoué à son équipe est toujours un bon choix. Roll, natif de Californie, s'est avéré être une excellente pioche.

Je pense que les Américains ont en général de la peine à s'adapter (à l'étranger), mais pas moi, avec mon style de jeu altruiste. J'essaie d'impliquer les autres sur le terrain, ce qui facilite mon intégration en dehors. Ça a un effet boule de neige. J'ai passé six ou sept semaines avec eux pour préparer l'AfroBasket et nous sommes devenus amis. Ce n'était pas du genre 'Oh, ce gars américain va tenter de nous piquer notre place'. On s'est bien amusé. - Roll

Roll contribua à la troisième place de la Tunisie, lui ouvrant la porte d'un Tournoi de Qualification Olympique (TQO). Reconnu parmi les meilleurs joueurs du championnat turc saison 2015-2016 avec son club de Demir IBB, Roll avoue avoir beaucoup apprécié l'aventure en Tunisie.

"Mes coéquipiers m'ont fait visiter la Tunisie et j'ai pu voir comment ils vivent," dit-il. "Ils voulaient aussi apprendre de mes expériences, donc il y avait un échange. Nous étions tous ensemble pour une mission commune et je faisais de mon mieux pour aider."

Il y a quelques semaines, le tirage au sort a placé la Tunisie dans le Groupe B du TQO de Turin, avec la Croatie et l'Italie. Elle pourrait se retrouver en demi-finale contre la Grèce, le Mexique ou l'Iran. Seul le vainqueur du TQO ira aux JO de Rio. Roll a suivi le dernier EuroBasket et a pu se faire une idée de ce qui l'attend.

"Juste en l'ayant observée à l'EuroBasket, je sais que l'Italie est favorite, d'autant plus devant son public, tout comme la Grèce," déclare le joueur de 28 ans à FIBA.com.

Il faudra mettre de l'intensité. À partir du moment où on parvient à gagner un des deux premiers matches et se qualifier pour la demi-finale, tout peut arriver. Je suis excité. - Roll

Le lien entre Roll et la Tunisie remonte à la saison 2011-12, quand il jouait aux Antwerp Giants avec Salah Mejri. Mejri venait d'être élu MVP de l'AfroBasket 2011. Il a après défendu les couleurs des Espagnols d'Obradoiro et du Real Madrid, avant de rejoindre la NBA au sein des Dallas Mavericks.

Quand le coach de la Tunisie Adel Tlatli a rendu visite à Mejri lorsqu'il était à Madrid, Roll, alors sous les couleurs de CAI Zaragoza, l'a rencontré et lui a fait bonne impression. Il a ensuite rejoint l'équipe nationale tunisienne et a joué régulièrement à l'AfroBasket. Deux de ses performances sont à mettre en évidence.

L'arrière-shooteur d'1.98m a inscrit 16 points dans la victoire 70-59 de la Tunisie  contre les futurs champions du Nigeria. Il a confirmé avec 25 points, son meilleur total du tournoi, lors du succès 82-73 contre le Sénégal dans le match pour la troisième place.

"Je ne savais pas ce que représentait le basketball en Tunisie, ni l'état des infrastructures, moi qui venais de la Californie où toutes les installations sont top et tout le temps à disposition," reconnaît Roll. "Quand je suis arrivé, j'ai été agréablement surpris. L'ambiance dans l'équipe était excellente, j'étais entouré de bons gars et le niveau était compétitif. J'ai aussi vite compris ce que représentait l'AfroBasket. C'est dommage que nous ne l'ayons pas gagné, mais ça démontre qu'il y a beaucoup de talent là-bas."

Les rêves de titre pour la Tunisie se sont brisés contre l'Angola en demi-finale. Les performances de l'hôte de cet AfroBasket ont été appréciées par ses fans, surtout la victoire contre le Sénégal malgré l'absence de Mejri, blessé. Le pivot sera une pièce maîtresse de la Tunisie cet été au TQO grâce, selon Roll, "à sa taille, son agilité, sa capacité à contrer".

"Il n'y a pas beaucoup de joueurs qui ont sa taille (7-1, 2.17m) et qui courent aussi vite que lui et qui sont aussi mobiles, donc c'est clair qu'il aura un avantage contre pas mal d'adversaires."

Les Tunisiens sont impatients de revoir Mejri porter le maillot de la sélection nationale.

"Il (Mejri) prouve aux gens qu'il peut jouer (en NBA)," affirme Roll. "C'est une vedette en Tunisie grâce à ça et je suis très heureux pour lui."

Et qu'en est-il des chances de la Tunisie d'aller à une deuxième Olympiade de suite? Roll prétend qu'une qualification n'est pas impossible.

Pour nous, jouer une demi-finale, ou même la gagner,  ce qui peut paraître ambitieux,  serait extraordinaire. On devra être performant contre des gars qui sont connus, contrairement à nous, Salah mis à part.  Si on joue en équipe, on a démontré qu'on peut rivaliser. Ce n'est pas non plus que les autres (adversaires du TQO) sont vraiment beaucoup plus forts que nous.  L'Italie joue chez elle et est plus renommée, mais ça va être sympa. - Roll

FIBA