Réseaux sociaux

 

 

WLOCLAWEK (2016 Rio Olympics) - L'histoire nous montre que les équipes africaines ont toujours eu de la peine à briller aux JO. Aucun représentant de ce continent n'a jusqu'à présent eu l'honneur de figurer sur le podium.

Mais l'histoire nous apprend également que jamais une nation africaine n'avait été aussi compétitive que la version actuelle du Nigeria. Elle est forte à tous les postes. Elle a de la profondeur. Elle est bien coachée.

Les "D'Tigers" se sont avérés être une des équipes les plus excitantes à regarder, notamment lors de leurs victoires contre la Lituanie et la Grèce au Tournoi de Qualification Olympique (TQO) à Caracas en 2012, ayant débouché sur une participation aux Jeux de Londres.

Membre de l'équipe il y a quatre ans, Chamberlain Oguchi était son meilleur élément l'an dernier. Si son apport offensif n'avait pas été aussi constant à Rades, dans les environs de Tunis, le Nigeria n'aurait pas fini sur la plus haute matche du podium de l'AfroBasket. Il a été le meilleur joueur de la meilleure équipe, ce qui lui a valu un titre de MVP du tournoi totalement mérité.

Oguchi, grâce à l'expérience acquise au TQO et aux JO de 2012 et au rôle majeur qu'il joue pour le Nigeria, est la personne idéale pour analyser le tirage au sort de Vendredi et évaluer les chances de son équipe à Rio. Le Nigeria se trouve dans le Groupe B avec l'Argentine, l'Espagne, la Lituanie, le Brésil et un des vainqueurs d'un TQO.

"Ma première impression après le tirage a été 'Wow!', confie-t-il à FIBA.com. "Quatre représentants du top 10 mondial - dont le Brésil sur ses terres - font de ce Groupe B un plateau très relevé. L'Argentine et la Lituanie sont des nations que nous avons affrontées aux JO de 2012, donc nous savons à quoi nous attendre avec elles en particulier. Quoi qu'il en soit, chaque équipe du Groupe B aura du travail si elle souhaite finir à l'une des quatre premières places."

L'engagement et l'abnégation dont le Nigeria a dû faire preuve pour gagner l'AfroBasket 2015 et se qualifier directement pour les JO prouvent que nous sommes prêts pour le défi qui nous attend. - Oguchi

Évoluant au sein du Anwil Wloclawek, un des meilleurs clubs du championnat polonais, Oguchi a démontré son adresse exceptionnelle en Tunisie l'été dernier. Tout le monde en Afrique s'en souvient. La gâchette de 29 ans a marqué plusieurs trois points à chacune de ses sept apparitions.

Dans la partie très disputée contre le Sénégal, remportée 88-79 après une prolongation, Oguchi a inscrit pas moins de huit tirs longue distance.

Ce qui pourrait se révéler très précieux pour le Nigeria cet été, c'est l'expérience engrangée il y a quatre ans. Les joueurs seront forcément submergés par l'euphorie qu'une participation à des JO et à la Cérémonie d'Ouverture procure. Ces moments sont exceptionnels. Mais avec des éléments comme Oguchi qui ont déjà vécu ça une fois, le Nigeria devrait être capable de mieux gérer son tournoi.

"L'expérience est un atout indéniable que l'on ne peut pas enseigner, et je pense que notre aventure aux JO de 2012 sera un avantage pour nous," dit l'ailier d'1.98m.

Après avoir écrit l'histoire en nous qualifiant pour les JO 2012 via le TQO, nous avions été déçus de nos performances dans le Tournoi de Londres. Nous savons désormais ce que ça implique de jouer à ce niveau-là, dans un événement de cette amplitude, donc notre approche mentale sera bien différente cette fois. Une bonne préparation, pour pareille entreprise, est vitale. - Oguchi

 

Retrouver des adversaires comme l'Argentine et la Lituanie aide aussi. Oguchi se rappelle les avoir jouées précédemment et sait dans quels registres ces équipes évoluent.

"Au-delà d'avoir des joueurs talentueux, l'Argentine et la Lituanie sont très expérimentées," reconnaît-il. "Ces deux nations ont une riche histoire à ce niveau de compétition et peuvent reposer sur des vétérans qui sont déjà passés par-là. Cela les rend compétitifs, année après année. Ceci dit, nous visons aussi une médaille."

 

L'Argentine a perdu contre le Venezuela en finale du Championnat des Amériques 2015 et la Lituanie s'est inclinée face à l'Espagne lors du match pour le titre à l'EuroBasket 2015.

Terminer dans les quatre premiers serait déjà un bel accomplissement. Une vérité pour toutes les équipes de ce Groupe B. Mais si le Nigeria arrive à se qualifier pour les quarts de finale, il ne serait plus qu'à deux victoires d'une médaille.

"Je mentirais si je vous disais que je n'y pense pas," admet Oguchi. "C'est le rêve de tout athlète de monter sur un podium olympique pour y recevoir une médaille. Mais avec le programme chargé qui nous attend, la seule bonne approche est de prendre match après match, jour après jour."

Cette participation est un grand moment pour le basket nigérian et une étape importante dans la carrière d'un joueur comme Oguchi.

Prendre part à des JO est une expérience rare pour un athlète, et très gratifiante.

Mais de le faire à deux reprises est un sentiment indescriptible. - Oguchi

"C'était un honneur et un privilège de représenter mon pays dans un événement aussi prestigieux que les JO de Londres en 2012. J'ambitionne de le faire à nouveau à Rio, et je donnerai le meilleur de moi-même."

Et qu'en est-il de son petit rituel après chaque panier à trois points marqué? Est-ce que ça va changer?

"Je me réjouis de partager mon 'Oguchi Salute' (ma célébration) très souvent à Rio," dit-il.

Source: Fiba.com