Réseaux sociaux

 

 

 

Un grand nombre des instances dirigeantes du basket ball africain se sont réunis à Bamako du 20 au 21 avril 2017 pour un congrès à mi-mandat de la Fédération internationale de basket association zone Afrique. Le bureau exécutif de Fiba Afrique avait inscrit à l'ordre du jour des assises de Bamako le bilan à mi-mandat 2014-2019, la mise à disposition du nouveau système aux associations de basket pour permettre aux différentes zones d'aller vers une Fiba unique ''One Fiba'', l'harmonisation des calendriers des compétitions pour une meilleure mobilisation des professionnels africains évoluant surtout en Europe et en Amérique, le développement des fédérations, la vulgarisation du 3 contre 3 qui pourrait être une discipline olympique très prochainement. Bien d'autres décision ont été prise en marge de ce congrès à mi-mandat.

 

A la cérémonie d'ouverture, au nom du ministre des sports, le président de la Fédération malienne de basket, Jean Claude Sidibé, a remercié la participation massive des instances dirigeantes du basket ball africain qui témoigne de leur soutien au Mali dans son combat du moment. Le président de Fiba Afrique, notre compatriote Hamane Niang, a aussi remercié toute les instances qui ont contribué à tenu de ce congrès notamment le département des sports du Mali, la Fédération malienne de basket et son président, les Fédérations africaines avant d'inviter ces Fédérations membres de s'approprier du nouveau système pour ne pas être en retard dans l'accomplissement de One Fiba. Le président de Fiba monde, Horacio Muratore a fait un long discours en espagnol et rendra hommage vingt quatre plus tard à Feu Salamatou Maïga, grande figure du basket ball malien, pour service rendu.

L'Afrique jouera ses dernières compétition classique cette année car le nouveau calendrier qui ressemblera beaucoup à celui du football commencera aussi cette année. Par exemple les 16 qualifiés pour l'Afro basket senior masculin disputeront les éliminatoires des championnats du monde qui se dérouleront en Chine. Concernant le développement des Fédérations, le système de salariat sera instauré. Un directeur exécutif sera nommé au siège des bureaux fédéraux et il travaillera de façon permanente avec un salaire régulier afin de donner plus de liberté de mouvement au président élu et contribuer à plus de célérité dans le traitement des dossiers administratifs. Pour le jeu 3 contre 3 si des Fédérations tardent encore à l'instituer, le Mali est en avance dans ce domaine pour avoir déjà remporté des trophées.

Des décisions comme l'annonce du plan B qui révèle l'Angola pour suppléer le Congo dans l'organisation de l'Afrobasket senior homme et la signature du contrat par le ministre des sports, Housseini A. Guindo, au nom de l'Etat malien et Fiba Afrique pour l'organisation de l'Afrobasket senior dames qui aura lieu en septembre 2017 ont été prises.

Il faut rappeler qu'une quarantaine de pays, sur 54 membres associés, ont pris part à ces assises de Bamako.

D. SANGARE