Réseaux sociaux

 

 

 

Le Syli national de la Guinée Conakry déclasse les favoris

La Fédération malienne de basketball et son sponsor officiel, Orange Mali, étaient l'hôte des phases aller des éliminatoires de la Zone II de l'Afrobasket senior homme Congo 2017. Quatre pays sur six ont répondu présent, Cap Vert, Guinée Conakry, Mali et Sénégal. C'était dans la salle de basket du palais des sports du 17 au 19 mars 2017.

Trois jours de basket, six matchs avec au finish une surprenante équipe guinéenne qui a enchainé deux victoires contre les favoris, le Sénégal et le Mali. Le Cap Vert est resté constant.

Première journée : la surprise de la Guinée, la déception du Mali

Ce sont Sénégalais et Cap Verdien qui ouvre le balle. Sans trop tremblé, les Gaindés du Sénégal s'imposent. Mais, Freitas et Alves du Cap Vert se sont montrés meilleurs parmi la gang du Sénégal conduite par Stéphane Dumas.

En deuxième match, Le Mali recevait la Guinée Conakry en match inaugural. Si le Mali a choisi la Guinée ou il a bénéficié d'un tirage favorable, dans les deux cas le cadeau s'est revelé empoisonné pour Kanté le capitaine et ses coéquipiers. Car, les poulains du coach Guinéen Ousmane Touré ont déroulé un basket inattendu de la part de la Guinée. Les douze hommes de la Guinée avaient parmi eux un certain Cédric Bakary Mansaré, une trouvaille de la fédération guinéenne de basket, qui a fait plié le Mali. Le ban malien trouve l'excuse du temps de préparation et l'arrivée tardive de certains joueurs pendant que leur homologue de la Guinée revelait qu'ils sont venus pour montrer quelque chose qui pourrait cacher la victoire. Dans tous les cas, déjà par ce premier match, les Guinéens ont affiché leur progrès en matière de basket. Dire qu'il y a quelques années seulement qu'ils ne prenaient pas part à ces éliminatoires.

Deuxième journée : La Guinée Confirme, le Sénégal doute

Revenu sur le parquet, le Syli national de la Guinée croisait les Lions du Sénégal. Muré dans nos préjugés, peu ou pas pouvait parier une victoire guinéenne face au Sénégal. C'est ce qui fut fait. Une partie très intéressante, certainement la plus intéressante du tournoi que nous ont livré les deux équipes. Ils se sont tenu de près avec seulement des écarts de moins de deux panier jusque dans le money time. Mansaré, Sy Abdoulaye et Ismaël de la Guinée ont coiffé au poteau Mamadou Lamine et ses camarades du Sénégal. Cédric Mansaré tua le match dans les dernières minutes avec ses tirs de trois points souvent déclenché à moins de deux mètre du point central. Phénoménal, ce bi-national et professionnel en France.

Troisième journée : La chute du Sénégal et l'usure de la Guinée

Les Cap Verdiens, jusque là constant malgré les deux défaites, vont s'offrir la tête du Syli (éléphant en langue guinéenne). L’insaisissable Freitas était encore l'homme du match. Un match qui a montré toutes les séquelles du débauche d'énergie livré par la Guinée contre les deux précédents et supposés favoris adversaire le Sénégal et le Mali. Manquant de jus, le Cap Vert engrage ainsi sa première victoire qui finira à leur être utile dans le décompte final.

Le choc Mali- Sénégal était attendu par tous les observateurs. Cela pouvait, en plus du caractère de match à tension, être la raison de faire de ce match le dernier du tournoi afin que son issu n'entache le déroulement normal de l'évènement. Pourtant, ce soit disant derby n'a pas eu lieu. Très vite, le Mali a pris le jeu en main malgré le premier panier de la partie compté trois points pour les Sénégalais, très vite les Lions ont baissé pavillon face à la furia des Aigles qui ne voulaient rien laisser. Vous comprendrez, quand on joue sans pression, tout nous réussi. Défensivement, dans les rebonds et les tirs, Kanté et ses coéquipiers du Mali ont coupé l'air aux Lions du Sénégal. Les Lions n'ont gagné aucune période, pire le score final, qu'on peut qualifier d'historique, 82-37, reléguera le Sénégal au dernier rang du classement général.

Que peut-on retenir de cette phase aller et que peut ont s'attendre du retour

C'est bien sûr le progrès des Guinéens d'une part, la montée en puissance des Aigles du Mali et surtout la constance du Cap Vert. Et le Sénégal ? La nation de basket de la sous région plus que la Zone n'a pas été à la hauteur des attentes. Que cache cette baisse de régime ? Guinéens et Mali doivent rester fort à Dakar. Rien de facile ne leur attend dans la capitale du M'balack. Les aléas et autres risquent d'être au menu des visiteurs notamment Maliens et Guinéens.

D. SANGARE

Classement général

1er Mali 5 points, 201 marqués, 153 encaissés +48

2è Guinée Conakry 5 points 186 marqués, 175 encaissés +11

3è Cap Vert : 4 points 180 marqués, 195 encaissés -15

4è Sénégal : 4 points 170 marqués 214 encaissés -44