Réseaux sociaux

 

 

 

 

Le nouvel entraîneur de l’équipe féminine de basket-ball du Mali, Sylvain Lautier, nourrit l’ambition de remporter l’Afrobasket-2017 qui se tiendra à Bamako. Pour ce faire, il a adopté un plan complet de préparation qui a pour objectif de doter le Mali d’une équipe inégalable sur le continent.

Le Mali veut renouer avec le titre de champion d’Afrique de basket féminin en Afrique. Il a tout pour relever le défi. En plus de l’avantage d’organiser la compétition, le pays regorge de joueuses talentueuses et expérimentées. Cerise sur le gâteau : la Fédération malienne de basket-ball (FMBB) a également confié l’équipe à un homme d’expérience, le Français Sylvain Lautier.

Pour que l’équipe soit prête avant l’échéance, la FMBB et le staff technique, composé de Moussa Sogoré, Oumarou Sidiya, d’un préparateur physique et une préparatrice mentale, ont adopté un plan rigoureux de préparation.

Lundi 9 janvier 2017 à l’occasion d’une conférence de presse, l’entraîneur assisté de quelques membres de son staff et du bureau fédéral dont le président Me Jean-Claude Sidibé, a détaillé ce plan. Selon lui, sa préparation s’effectuera à trois niveaux. Primo, expliquera M. Lautier, il s’agira de détecter et de suivre toutes les joueuses susceptibles d’évoluer avec l’équipe, mais aussi de les mettre souvent en activité ensemble pour la mise en jambe et l’affinement de l’apprentissage des différents systèmes de jeux. Et les Jeux de la Francophonie auxquels le Mali doit participer, sera une aubaine pour lui et son groupe de suivre ses préparations.

Secundo, a révélé l’entraîneur, des matches amicaux sont prévus avec des équipes maliennes, du continent et même un club professionnel d’Europe. « La Fédération a déjà envoyé des invitations à plus de sept pays dans la perspective des matches amicaux. En plus, un mini-tournoi est prévu au Mali », ajoutera-t-il.

La troisième et dernière phase de cette longue préparation débutera quelques semaines avant la compétition. Il s’agira de faire les derniers réglages avant l’Afrobasket afin de glaner un deuxième titre continental pour le Mali.

 

« Réduire au minimum la marge d’erreur »

Selon le président de la Fédération, Me Jean-Claude Sidibé, le Mali fait présentement partie des grosses pointures du basket-ball continental. Il s’est félicité du choix de Lautier pour conduire l’équipe, soulignant que « c’est un homme dévoué qui a envie de remporter un titre du continent ».

A ses dires, le Mali a aujourd’hui la chance d’avoir plus d’une vingtaine de bonnes joueuses évoluant dans les championnats prestigieux d’Europe et d’Afrique, pouvant prétendre à la sélection nationale. Donc, poursuivra-t-il, une bonne préparation est nécessaire pour réduire au strict minimum la marge d’erreur.

« Nous allons nous donner les moyens de notre politique. Pour bien suivre les joueuses, nous avons demandé à Lautier de ne travailler que pour le Mali durant toute l’année. Il ira suivre les joueuses dans leurs équipes. Notre unique but est de fêter l’anniversaire de notre sacre en 2007 à Bamako par un trophée », a indiqué le président Jean-Claude Sidibé.

Source: 30minutes.net